[stock-market-ticker symbols=" ^SPX;^DJI;CL;COMMODITIES:GC;COMMODITIES:SI;CRYPTO:BTC;BONDS:US10YBY;^VIX;^FTSE100" stockExchange="NYSENasdaq" width="100%" palette="financial-light"]

2024 sera l’année de tous les records pour le transport aérien

L’Association internationale du transport aérien s’attend à ce que les compagnies aériennes transportent près de 5 milliards de voyageurs en 2024 et réalisent un chiffre d’affaires de près de 1.000 milliards.

L’Association internationale du transport aérien (Iata), lors de son assemblée générale à Dubaï (Émirats arabes unis), a anticipé un bénéfice net dépassant les 30 milliards de dollars pour les compagnies aériennes en 2024. Selon l’organisation principale du secteur, les compagnies aériennes prévoient de transporter près de cinq milliards de passagers dans le monde cette année, surpassant ainsi largement le record établi en 2019 avant la pandémie de Covid-19.

La réunion de l’Iata à Dubaï a également révélé que les compagnies aériennes devraient enregistrer un bénéfice net mondial de 30,5 milliards de dollars en 2024, une révision à la hausse par rapport aux précédentes prévisions de 25,7 milliards. Ce bénéfice s’inscrit dans un contexte de revenus record de 996 milliards de dollars.

Ces résultats anticipés constituent « un énorme succès compte tenu des lourdes pertes récentes causées par la pandémie », a souligné Willie Walsh, Directeur Général de l’Iata, devant les délégués de l’organisation, qui regroupe 320 compagnies aériennes représentant 83 % du trafic mondial. Les 4,96 milliards de passagers attendus cette année surpasseraient largement le précédent record de 4,54 milliards établi en 2019. L’association avait jusqu’à présent prévu 4,7 milliards de voyageurs aériens en 2024.

183 milliards de pertes à cause du Covid-19

La crise sanitaire avait plongé le secteur aérien dans des pertes considérables, estimées par l’Iata à 183 milliards de dollars entre 2020 et 2022. Les 30,5 milliards de dollars de bénéfices attendus cette année représentent une augmentation par rapport aux 25,7 milliards précédemment projetés par l’Iata. Pour 2023, l’organisation estime que les compagnies aériennes ont réalisé des bénéfices de 27,4 milliards de dollars.

À lire aussi :

PARTAGER

Abonnez-vous
à notre Newsletter