[stock-market-ticker symbols=" ^SPX;^DJI;CL;COMMODITIES:GC;COMMODITIES:SI;CRYPTO:BTC;BONDS:US10YBY;^VIX;^FTSE100" stockExchange="NYSENasdaq" width="100%" palette="financial-light"]

Alstom : Une augmentation de capital d’un milliard d’euros pour réduire la dette

Alstom lance une opération d’augmentation de capital de 1 milliard d’euros avec une décote de 28,6%.

L’équipementier ferroviaire Alstom a annoncé lundi le lancement d’une augmentation de capital d’environ 1 milliard d’euros. Cette opération est la dernière étape du plan de désendettement du groupe présenté le 8 mai dernier.

Alstom prévoit d’émettre environ 76,8 millions nouvelles actions au prix unitaire de 13 euros, ce qui représente une décote d’environ 28,6% par rapport au cours de clôture du 23 mai.

Chaque actionnaire recevra un droit préférentiel de souscription (DPS) pour chaque action détenue, cinq DPS permettant de souscrire à une nouvelle action.

La période de souscription se déroulera du 30 mai au 10 juin inclus, et sera réservée au marché français. Bpifrance et la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), qui détiennent actuellement 7,5% et 17,4% du capital respectivement, se sont engagées à souscrire au prorata de leurs participations.

L’opération est garantie par un syndicat bancaire composé de BNP Paribas, Crédit Agricole CIB, JPMorgan et Société Générale, agissant en tant que coordinateurs globaux et co-chefs de file, avec d’autres banques internationales associées à l’opération.

“À titre indicatif, un actionnaire détenant 1% du capital social d’Alstom au 24 mai 2024, et ne participant pas à l’augmentation de capital, en détiendrait 0,83% à l’issue de l’augmentation sur une base non diluée”, a précisé l’entreprise dans un communiqué.

Réduction de la dette de 2 milliards d’euros

En plus de cette augmentation de capital de 1 milliard d’euros, le groupe a déjà engagé environ 700 millions d’euros de cessions d’actifs dans le cadre de son plan de désendettement et a réalisé une émission d’obligations hybrides à durée indéterminée de 750 millions d’euros la semaine dernière.

L’ensemble de ces opérations devrait être achevé d’ici la fin de l’été et permettre à Alstom de réduire sa dette nette d’environ 2 milliards d’euros.

Au 31 mars 2024, la dette nette du groupe s’élevait à 2,99 milliards d’euros, contre 2,14 milliards d’euros un an plus tôt.

À lire aussi :

PARTAGER

Abonnez-vous
à notre Newsletter