[stock-market-ticker symbols=" ^SPX;^DJI;CL;COMMODITIES:GC;COMMODITIES:SI;CRYPTO:BTC;BONDS:US10YBY;^VIX;^FTSE100" stockExchange="NYSENasdaq" width="100%" palette="financial-light"]

CARMAT trouve un accord avec ses créanciers

La société CARMAT spécialisée dans le développement de coeurs artificiels en offrant une alternative innovante aux patients en attente d’une transplantation cardiaque, a annoncé vendredi avoir trouvé un accord avec l’ensemble de ces créanciers sur de nouvelles modalités de remboursement de ses prêts bancaires.

L’accord concerne la totalité des emprunts bancaires de l’entreprise, y compris un prêt majeur de 30 millions d’euros de la Banque Européenne d’Investissement et deux prêts de 5 millions d’euros chacun, octroyés par BNP Paribas et Bpifrance.

“Sa mise en œuvre nous permet d’étendre d’au moins deux ans la maturité de toutes nos dettes financières, et ainsi de réduire de plus de 30 millions d’euros nos remboursements d’emprunts sur la période 2024-2025. Nous pourrons donc, durant cette période, allouer nos ressources financières prioritairement au service de notre croissance, mais également diminuer de manière significative le besoin de financement de la société”, a expliqué le directeur général, Stéphane Piat.

Compte tenu de cet accord et de sa situation de trésorerie, la medtech peut financer ses activités, selon son “business plan” actuel, jusque mi-mai 2024, et estime son besoin de financement sur les 12 prochains mois à environ 35 millions d’euros.

À lire aussi :

PARTAGER

Abonnez-vous
à notre Newsletter