[stock-market-ticker symbols=" ^SPX;^DJI;CL;COMMODITIES:GC;COMMODITIES:SI;CRYPTO:BTC;BONDS:US10YBY;^VIX;^FTSE100" stockExchange="NYSENasdaq" width="100%" palette="financial-light"]

Des bénéfices records pour la maison mère de Zara

Inditex, maison mère de Zara, Massimo Dutti et Berskha a le vent en poupe. Le groupe affiche un bénéfice 1,3 milliard d’euros au premier trimestre.

Le leader mondial du vêtement, Inditex a annoncé des résultats exceptionnels pour le premier semestre 2024, affichant un bénéfice net total de 1,29 milliard d’euros. Le géant mondial du textile, propriétaire entre autres des marques Zara, Massimo Dutti et Bershka, a ainsi atteint de nouveaux sommets malgré la concurrence féroce de Shein, qui envisage une introduction en bourse à Londres.

Basé en Galice, dans le nord-ouest de l’Espagne, le groupe a enregistré ce bénéfice au cours de son premier trimestre fiscal, clôturé le 30 avril, selon les chiffres publiés mercredi. Ce résultat représente une augmentation de 11 % par rapport aux 1,17 milliard d’euros de bénéfice net du premier trimestre 2023, établissant un record pour cette période généralement plus calme. Cette performance témoigne de la robustesse d’Inditex sous la présidence de Marta Ortega, fille du fondateur et multimilliardaire Amancio Ortega, avec des résultats en progression depuis douze trimestres consécutifs.

Un chiffre d’affaires de 8,17 milliards

Le groupe espagnol, propriétaire de sept marques : Zara et Zara Home, Pull and Bear, Massimo Dutti, Bershka, Stradivarius, Oysho et Uterqüe, attribue ces résultats à la croissance de ses ventes qui ont augmenté de 7 % sur un an pour atteindre 8,15 milliards d’euros. Ce chiffre est en ligne avec les prévisions des analystes qui anticipaient en moyenne 8,17 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 1,29 milliard de bénéfice net. “Inditex a encore une fois réalisé de solides performances opérationnelles”, souligne le groupe de mode abordable dans un communiqué, annonçant également un nouveau “plan d’expansion logistique” en raison des “importantes opportunités de croissance future”.

En réaction à cette publication, le titre du groupe grimpe de 4,5% ce mercredi à la Bourse de Madrid.

À lire aussi :

PARTAGER

Abonnez-vous
à notre Newsletter