[stock-market-ticker symbols=" ^SPX;^DJI;CL;COMMODITIES:GC;COMMODITIES:SI;CRYPTO:BTC;BONDS:US10YBY;^VIX;^FTSE100" stockExchange="NYSENasdaq" width="100%" palette="financial-light"]

Exosens, la pépite française de défense, prépare son entrée en Bourse

Le spécialiste des technologies de détection et d’imagerie électro-optiques, Exosens, prévoit de s’introduire sur Euronext Paris. L’entreprise envisage de lever environ 180 millions d’euros pour soutenir sa croissance.

Après l’introduction en Bourse réussie de l’éditeur de logiciel Planisware en avril dernier, Exosens, fournisseur d’équipements électro-optiques, a annoncé ce jeudi que son document d’enregistrement a été approuvé par l’Autorité des marchés financiers (AMF), ouvrant la voie à une cotation.

Anciennement connue sous le nom de Photonis, Exosens vise une levée de fonds d’environ 180 millions d’euros. La valorisation de la société devrait atteindre le milliard d’euros. Basée à Mérignac, l’entreprise compte utiliser ces fonds pour réduire sa dette et financer sa stratégie d’innovation, ainsi que son développement et sa croissance externe.

Leader mondial dans l’amplification de la lumière

Exosens conçoit et fabrique divers détecteurs et solutions d’imagerie, incluant des tubes à ondes progressives, des caméras numériques, des détecteurs d’ions, d’électrons, de neutrons et gamma, ainsi que des tubes intensificateurs de lumière. Ses principaux marchés sont la défense, le contrôle industriel, les sciences de la vie et l’instrumentation nucléaire.

Avec un portefeuille de plus de 130 brevets et une présence commerciale dans plus de 50 pays, Exosens est le leader mondial dans le domaine de l’amplification de la lumière et d’être, reconnue internationalement comme un innovateur majeur dans le monde de la détection et de l’imagerie.

Depuis 2021, Exosens est contrôlé par le fonds d’investissement HLD, après que le ministère français des Finances ait bloqué la vente de l’ex-Photonis à l’américain Teledyne en 2020 pour des raisons de souveraineté et de sécurité nationale.

Pour cette introduction en Bourse, le Groupe HLD prévoit de céder une partie de ses parts tout en conservant une majorité dans le capital de la société. Bpifrance Participations a également annoncé son intention de souscrire à cette opération pour détenir 4,50% du capital d’Exosens après l’introduction.

Doublement du chiffre d’affaires en 3 ans

Leader dans le domaine de l’amplification de la lumière, Exosens a réalisé plusieurs acquisitions ciblées ces dernières années pour diversifier ses marchés, bien que le secteur de la défense représente encore 66% de son chiffre d’affaires. Parmi ses acquisitions figurent la société belge Xenics, spécialisée dans les capteurs et caméras infrarouges, l’allemand Proxvision (détection ultra-violet), le canadien Telops (caméras hyperspectrales et infrarouges refroidies) et l’israélien Elmul (détecteurs d’électrons et d’ions), toutes spécialisées dans les dispositifs de détection et d’imagerie.

Au cours des trois dernières années, Exosens a démontré sa capacité à générer une forte croissance de ses activités tout en maintenant un haut niveau de rentabilité. Le chiffre d’affaires a presque doublé, passant de 166,2 millions d’euros à 318,8 millions d’euros. Cette performance est due à la combinaison d’une forte croissance organique (+20%) et d’une stratégie d’acquisition ciblée et créatrice de valeur dans les domaines de la détection et de l’imagerie. La marge d’EBITDA ajusté du groupe a atteint 29 % en 2023.

À lire aussi :

PARTAGER

Abonnez-vous
à notre Newsletter