[stock-market-ticker symbols=" ^SPX;^DJI;CL;COMMODITIES:GC;COMMODITIES:SI;CRYPTO:BTC;BONDS:US10YBY;^VIX;^FTSE100" stockExchange="NYSENasdaq" width="100%" palette="financial-light"]

Le concurrent français d’Apple réussit son augmentation de capital

Le smartphone Archos Diamond

Archos, entreprise française spécialisée dans la conception et la vente de produits électroniques notamment des tablettes android et smartphones, a annoncé ce mercredi le succès de son opération d’augmentation de capital.

L’opération lancée le 9 avril 2024 a été souscrite à hauteur de 190,6% et permet ainsi au petit concurrent français d’Apple de mettre fin à tout financement dilutif. Désormais, le nombre d’actions est de 58 053 021 dont le management détient le quorum à plus de 25%.

Doubler le chiffre d’affaires en 2024

Fort désormais de 3 piliers à haute valeur ajoutée, marché grand public, marché professionnel et marché médical, le groupe entend renouer avec une forte croissance profitable sur son plan à trois ans :

  • Chercher l’hyper croissance, préserver la rentabilité et la trésorerie : atteindre 40M€ de CA (19,8 M€ de CA réalisé en 2023) et un EBITDA profitable en 2024. Dépasser 50M€ de CA en 2025 tout en améliorant significativement la rentabilité
      • Continuer d’innover : chez ARCHOS, pour Noel 2024, lancement d’une gamme de solutions inédites et innovantes pour la santé, le bien-être et le divertissement de nos animaux domestiques.
      • Croître en solutions technologiques pour la défense, par l’expertise renforcée en interne sur les sujets stratégiques Défense mais également par l’acquisition de petites sociétés stratégiques du BITD
      • Concrétiser de beaux et grands projets avec les start up Santé comme par exemple DOMISANTE, passerelle simple pour le suivi des constantes, la téléconsultation et la télé expertise depuis le domicile au service du bien vieillir mais également le suivi des maladies chroniques

      Fort d’une trésorerie de plus de 10M€, le groupe n’exclut pas la croissance externe dans des métiers à forte valeur ajoutée.

      À lire aussi :

      PARTAGER

      Abonnez-vous
      à notre Newsletter