[stock-market-ticker symbols=" ^SPX;^DJI;CL;COMMODITIES:GC;COMMODITIES:SI;CRYPTO:BTC;BONDS:US10YBY;^VIX;^FTSE100" stockExchange="NYSENasdaq" width="100%" palette="financial-light"]

Les JO Paris 2024 pourraient générer jusqu’à 11,1 milliards d’euros pour l’Ile-de-France 

Les jeux Olympique de Paris 2024 pourrait rapporter plus que prévu. Détails 

Les Jeux olympiques et paralympiques pourraient stimuler l’activité économique en Ile-de-France, engendrant des retombées économiques estimées entre 6,7 et 11,1 milliards d’euros pour la période 2018-2024, selon les données récentes partagées par le Comité international olympique (CIO) et le Comité d’organisation des Jeux de Paris 2024. 

Initialement, en 2016, le Centre de droit et d’économie du sport (CDES) avait prévu que l’impact économique se situerait entre 5,3 et 10,7 milliards d’euros. Les révisions récentes, ajustées par l’inflation, ont été présentées par le CDES ce mardi. Les impacts économiques pour l’ensemble du territoire français n’ont pas été spécifiés, étant donné que la région parisienne accueille la majorité des sites des compétitions et des événements sportifs, explique le CDES. 

Analyse des Investissements et des Retombées Anticipées 

En outre, l’impact économique lié aux dépenses du Comité d’organisation des Jeux est estimé à environ 3,2 à 4,6 milliards d’euros. Cet impact est particulièrement marqué entre 2018 et 2024, période de préparation et de réalisation des Jeux, selon le CDES. Pour la période postérieure aux Jeux, dite « phase d’héritage » (2025-2034), les bénéfices pourraient s’élever à environ 322 millions d’euros au maximum. La majorité des infrastructures sportives nécessaires étaient déjà construites avant que l’événement ne soit attribué à la France. Les dépenses prévues pour la construction et la rénovation d’infrastructures essentielles, telles que les stades et le village olympique, devraient générer entre 2,1 et 3 milliards d’euros durant cette même période. 

Concernant le secteur du tourisme, bien que l’incertitude soit plus grande, les retombées potentielles pourraient se situer entre 1,4 et 3,6 milliards d’euros. Après 2024, les retombées touristiques pourraient être significatives, avec une estimation entre 201 millions et 1,2 milliard d’euros, profitant potentiellement d’une croissance du tourisme en Ile-de-France après les Jeux. En dépit de cette diversité des chiffres, Tania Braga, directrice de l’héritage au CIO, souligne la difficulté de comparer les impacts des différents Jeux olympiques en raison des différences contextuelles entre les pays et les économies. 

À lire aussi :

PARTAGER

Abonnez-vous
à notre Newsletter