[stock-market-ticker symbols=" ^SPX;^DJI;CL;COMMODITIES:GC;COMMODITIES:SI;CRYPTO:BTC;BONDS:US10YBY;^VIX;^FTSE100" stockExchange="NYSENasdaq" width="100%" palette="financial-light"]

Roaring Kitty relance GameStop, une envolée historique 

Après trois années de silence, Roaring Kitty fait son grand retour sur X (anciennement Twitter). Retour sur celui qui a fait couler un Hedge Fund. 

Keith Gill, Roaring Kitty sur YouTube et X

Un article d’Augustin Castel

États-Unis 2021. Alors que la crise du Covid-19 sévit encore à grande échelle, le marché boursier pousse les spéculateurs à miser à la baisse sur les marchés financiers. En effet, les entreprises sont poussées à réduire leurs activités. C’est notamment le cas de l’entreprise GameStop. Spécialisée dans la distribution de jeux vidéo et de matériel électronique, l’entreprise américaine connaît une très forte baisse du prix de ses actions. Cela est dû au fait que de nombreux Hedge Funds, des fonds de placement pratiquant la gestion alternative, ont parié sur l’échec de la société en vendant à découvert des actions GameStop. 

Dans ce scénario, ces fonds vendraient des actions en espérant les racheter à un prix inférieur et ainsi empocher la différence. Pourtant, un homme va tout chambouler. Connu sous le pseudonyme Roaring Kitty, ou chaton rugissant en français, Keith Gill va renverser la tendance et mettre à mal les marchés financiers. 

Le sauvetage de GameStop 

Alors que l’action du géant de la distribution de jeux vidéo a atteint les deux dollars et flirte avec la banqueroute, tout change le lundi 25 janvier 2021, après que l’action a pris près 100% en quelques jours de cotations. La raison : l’entreprise s’est trouvé des alliés inattendus : les internautes de r/WallStreetBets, un forum sur la plateforme Reddit. Mais l’histoire commence réellement deux ans auparavant lorsque des internautes dénoncent un acharnement boursier contre GameStop. 

En 2019, Michael Burry, célèbre investisseur et notamment incarné par Christian Bale dans le film « The Big Short », annonce investir dans l’entreprise. À ce moment-là, les discussions s’enflamment sur le réseau Reddit. Cependant, quelque temps après, la crise sanitaire frappe de plein fouet les marchés. Cependant, les e-boursicoteurs vont prendre les spéculateurs par les cornes et vont tout changer au point de sauver l’entreprise. 

« Comment pousser les investisseurs institutionnels à la faillite pour les nuls », un plan de bataille publié sur le forum r/WallStreetBets, va rassembler des milliers d’abonnés, lançant alors un bras de fer entre les institutionnels et les boursicoteurs. Les investisseurs amateurs vont faire ce qu’on appelle un Short Squeeze, c’est-à-dire acheter des actions de GameStop pour faire gonfler le cours et ainsi pousser les investisseurs qui détenaient des positions courtes à la baisse à racheter les actions pour limiter leurs pertes. De plus, les boursicoteurs vont prendre des options sur les titres qui augmentent la valeur si l’action est en hausse. Résultat : les pros comptent leurs pertes qui sont conséquentes. Au milieu de tout cela, un homme est pointé du doigt : Keith Gill. 

Roaring Kitty, l’homme qui aurait sauvé GameStop 

Analyste financier, investisseur et YouTubeur réputé, Keith Gill investit depuis plusieurs années dans GameStop. Il est notamment connu pour publier les résultats de ses gains sur X et YouTube sous le nom de Roaring Kitty, mais également sur Reddit sous le nom DeepFuckingValue. Mais, lorsque le bras de fer entre les traders amateurs et les institutionnels explose, ce sont ses analyses financières qui ressortent comme étant l’un des facteurs déterminants et qui auraient agi comme une étincelle dans la frénésie qui a suivi. De plus, la hausse de la valeur de l’action de GameStop va permettre à Keith Gill de transformer ses investissements de 50 000 dollars en une valeur de 50 millions de dollars. 

Étant pointé du doigt pour avoir incité des investisseurs amateurs à acheter des actions de GameStop, Keith Gill témoigne dans le cadre d’une audience organisée par le US House Financial Services Committee en février 2021. Après cette mise en examen, le chaton cessa de rugir et disparut des réseaux… pourtant, il entre dans la légende des investisseurs amateurs comme étant celui qui a mis à mal les investisseurs et aura fait couler des Hedge Funds. 

Le retour du roi 

Un dessin va-t-il encore chambouler les marchés ? Après trois ans d’absence, celui qu’on ne présente plus a ravivé la flamme et pour certains, des blessures profondes. En effet, le chaton a enfin rugi. Keith Gill a posté ce mardi un simple dessin d’un homme qui se redresse en position active sur son compte X. La réponse des investisseurs ne s’est pas fait attendre et le titre de GameStop a pris près de 74 % dans la journée. 

Dans la foulée, le YouTubeur américain a également publié une suite d’une dizaine de clips de films faisant également monter les actions de la plus grande chaîne de cinémas au monde : AMC. Pourtant, bien que le monde des traders amateurs et que les marchés se soient affolés, la vague de spéculation n’est pas aussi puissante qu’en 2021. Bien que celle-ci ait permis d’ajouter quelques milliards de capitalisation à AMC et GameStop, les volumes des titres de ces valeurs sont plus importants qu’en 2021, réduisant ainsi la possibilité d’une nouvelle frénésie. 

À lire aussi :

PARTAGER

Abonnez-vous
à notre Newsletter