[stock-market-ticker symbols=" ^SPX;^DJI;CL;COMMODITIES:GC;COMMODITIES:SI;CRYPTO:BTC;BONDS:US10YBY;^VIX;^FTSE100" stockExchange="NYSENasdaq" width="100%" palette="financial-light"]

Verkor boucle un financement record pour sa gigafactory à Dunkerque

Le fabricant français de batteries électriques Verkor a annoncé vendredi avoir obtenu un prêt “vert” de 1,3 milliard d’euros pour soutenir le financement de sa gigafactory à Dunkerque.

Signature de l’accord de financement à Matignon

Après avoir réussi à lever 2 milliards d’euros en septembre 2023, Verkor a finalisé le financement de sa gigafactory de batteries prévues à Dunkerque.

La startup grenobloise a sécurisé 1,1 milliard d’euros supplémentaires grâce à un « prêt vert » obtenu avec la participation de 16 banques privées et trois banques publiques. La cérémonie de signature s’est déroulée à Matignon en fin d’après-midi, en présence de toutes les parties impliquées.

“Ce financement nous permettra d’achever la construction de notre gigafactory, qui commencera à produire ses premières cellules de batterie à faible teneur en carbone en 2025”, a déclaré Benoit Lemaignan, président et cofondateur de Verkor.

Lire aussi : Mistral AI valorisée à 5 milliards de dollars

Parmi les acteurs principaux de ce financement, la Banque Européenne d’Investissement (BEI) qui a contribué à hauteur de 400 millions d’euros. Le tour de table a également inclut plusieurs banques françaises, telles que La Banque Postale, les Caisses d’Epargne Hauts-de-France et Rhône-Alpes, Natixis et la Société Générale. Parmi les institutions étrangères, on trouve également ABN Amro et Banco Santander.

Une empreinte environnementale exemplaire

Le projet de Verkor se distingue par son engagement environnemental. La Gigafactory produira des batteries bas-carbone avec l’une des empreintes écologiques les plus faibles au monde, un engagement reconnu par la notation « Dark Green » de Standard & Poor’s. Cette évaluation rigoureuse confirme l’excellence écologique du projet.

Grâce à un solide réseau de partenaires financiers et industriels, Verkor aspire à devenir un pilier de la transition énergétique en Europe. L’entreprise générera environ 1 200 emplois directs et 3 000 emplois indirects.

À lire aussi :

PARTAGER

Abonnez-vous
à notre Newsletter